Personnalité de SUPERVISEUR ESTJ-T

| Le bon ordre est à la base de toute chose.

Edmund Burke

Type psychologique du MBTI (Myers Briggs Type Indicator) réalisé en Juillet 2022 avec 16Personalities

L'ESTJ en résumé

Surnom : Le superviseur (ndrl. Cadre/Dirigeant/Exécutif)

Tempérament : Gardien (ndrl Sentinelle)

Sous-tempérament : Administrateur

 

  • E - Extraversion préférée à l'introversion : les ESTJ aiment interagir avec les autres. Ils "gagnent" de l'énergie par le contact avec autrui, à la différence des introvertis qui en perdent dans les mêmes situations et ont besoin de solitude pour récupérer, et aiment posséder un large cercle de connaissances.

  • S - Sensation, préférée à l'intuition : les ESTJ raisonnent davantage par le concret que par l'abstrait. Ils concentrent leur attention sur les détails plutôt que sur une vision globale des choses, et sur les réalités immédiates plutôt que sur les possibilités futures.

  • TPensée (Thinking), préférée au sentiment : les ESTJ placent les critères objectifs au-dessus des préférences personnelles. Lorsqu'ils prennent une décision, ils accordent une importance plus grande à la logique qu'à des considérations sociales et/ou passionnelles.

  • JJugement, préféré à la perception : les ESTJ planifient leurs activités et prennent des décisions rapidement. Leur tendance à prédire les probabilités d'une situation future suscite chez eux un certain self-control, qui peut sembler limitatif aux yeux des types préférant la perception.

 

Fonctions cognitives

  • Fonction principale : Pensée extravertie (Te)

  • Fonction auxiliaire : Sensation introvertie (Si)

  • Fonction tertiaire : Intuition extravertie (Ne)

  • Fonction inférieure : Sentiment introverti (Fi)

La personnalité ESTJ-T

 

Les Superviseurs sont les représentants de la tradition et de l’ordre. Ils utilisent leur compréhension de ce qui est bien, mal et socialement acceptable pour rassembler les familles et les communautés. Les 
gens qui ont le type de personnalité « Superviseur »  adoptent les valeurs d’honnêteté, de dévouement et de dignité, sont appréciés pour la clarté de leurs conseils et heureux de montrer la voie quand la route 
est difficile.

 

Les Directeurs sont fiers de rassembler les gens. Ils assument souvent le  rôle d’organisateurs communautaires et travaillent dur pour rassembler tout le  monde dans le  cadre de la célébration d’évènements locaux qui leur sont chers ou de la défense des valeurs traditionnelles qui maintiennent la cohésion des familles et des communautés.

*Turbulent = Hypothétique/Interrogatif (antonyme de confiant/sûr de soi)

Tous ceux qui ont une quelconque valeur, défendent ce qu’ils considèrent comme juste ...

 

La demande pour ce type de leadership est élevée dans les pays démocratiques et, comme les Superviseurs ne constituent pas moins de 11 % de la population, il  n’est pas étonnant que beaucoup des présidents américains aient été des Superviseurs. Les Superviseurs croient fermement en l’autorité du droit et en l’autorité qu’il faut mériter, donnent l’exemple, font preuve de dévouement et d’honnêteté déterminée, et rejettent absolument la paresse et la  malhonnêteté, surtout au travail. S’il y a des gens qui déclarent que le  dur labeur manuel est une excellente façon de forger le caractère, ce sont les Directeurs.


Les Superviseurs sont conscients de leur environnement et vivent dans un monde de faits clairs et vérifiables. Ils sont sûrs de leurs connaissances et cela signifie que, même opposés à une forte résistance, ils  restent fidèles à leurs principes et font la promotion d’une vision sans ambiguïté de ce qui est acceptable et de ce qui ne l’est pas. Leurs opinions ne sont pas non plus des discours vides de sens, car les Superviseurs sont plus que disposés à s’attaquer aux projets les plus difficiles en améliorant les plans et en triant les informations chemin faisant, donnant une apparence de facilité et de faisabilité même aux tâches les plus ardues.

Cependant, les Superviseurs ne travaillent pas seuls et ils  s’attendent à ce que l’on partage leur sérieux et leur éthique professionnelle. Les gens qui ont ce type de personnalité respectent leurs promesses et, si 
des partenaires ou des subordonnés les mettent en danger par leur incompétence ou leur paresse, ou, pire encore, par leur malhonnêteté, ils n’hésitent pas à montrer leur colère. Cela peut leur donner une réputation d’inflexibilité, trait partagé par toutes les Sentinelles (Gardiens), mais ce n’est pas parce que les Superviseurs sont d’un entêtement arbitraire, mais parce qu’ils croient vraiment que ce sont ces valeurs qui permettent à la société de fonctionner.

...  mais ceux qui reconnaissent leurs 
erreurs ont encore plus de valeur.

 

 Les Superviseurs sont des images classiques du citoyen modèle :  ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. 

 

Pour les Superviseurs, le défi principal est de reconnaître que tout le monde ne suit pas la même route ni n’apporte le même type de contribution. Un vrai leader reconnaît la  force de l’individu aussi bien que celle du groupe et aide à ce que les idées de ces individus contribuent aux discussions. De cette façon, les Superviseurs disposent vraiment de tous les faits et sont capables de mener la charge dans des directions qui fonctionnent pour tout le monde.

En conclusion

 

Peu de types de personnalité sont aussi pratiques et déterminés que les cadres. Reconnus pour leur fiabilité et leurs compétences administratives, les cadres sont doués pour créer et maintenir un environnement sûr et stable pour eux-mêmes et leurs proches. Le dévouement des cadres est inestimable dans de nombreux domaines, y compris leur propre croissance personnelle.

Pourtant, les cadres peuvent facilement faire trébucher dans des domaines où leur approche rationnelle et pratique est plus un handicap qu'un atout. Qu'il s'agisse de trouver (ou de garder) un partenaire, d'apprendre à se détendre ou à improviser, d'atteindre des sommets éblouissants sur l'échelle de carrière ou de gérer leur charge de travail, les cadres doivent faire un effort conscient pour développer leurs traits les plus faibles et leurs compétences supplémentaires.